Ho Chi minh, la ville

 

Cette ville est un personnage à part entière dans l’histoire que nous essayons de raconter dans ce blog. Aussi comme tout acteur de premier plan, il convient de l’introduire et de le présenter un peu.


Un peu d’histoire :

 

Connu il y a longtemps sous le nom de Prey nokor, c’était à l’époque un important port maritime Khmer. La ville sera annexée par le Vietnam au XVI eme Siècle.

La ville portera ensuite le nom de Saigon.

 

Nous partageons une histoire commune avec cette ville, puisqu’elle sera la capitale de la Cochinchine française. 

A l’indépendance en 1955, elle devient la capitale de la république du Vietnam. S’ensuit la guerre du Vietnam opposant le nord et le sud (chacun assisté de ses super puissances). Avec la victoire du nord sur les Etats Unis en 1975, Saigon “tombe” et la ville sera rebaptisée Ho chi minh ville en l’honneur du dit révolutionnaire. Il est cpendant encore fait référence au nom de Saigon dans un contexte informel, ou pour se référer à la partie urbaine de la ville. 

palais-de-la-reunification

Question de taille :

 

La petite a bien grandi avec ses 10 millions d’habitants et ne semble pas vouloir s’arrêter la puisque on estime qu’elle avoisinera les 14 millions vers 2025.

Même si certains affirment le contraire, la taille compte énormément et il n’y a pas une journée qui passe sans que cette vérité ne se rappelle à moi.

 

Alors, comment c’est :

 


et bien … Pour une ville qui semble déjà vieille par son histoire, la dame n’accuse pas son âge et nous fait plutôt penser à une jeune fille débordante d’énergie.

Ça bouge, ça court ça grouille. C’est étourdissant.

On sent qu’elle est en pleine croissance et cela ne se fait pas sans heurts.

Il y a une grande pollution sonore et la qualité de l’air paraît également fortement atteinte. C’est simple les conducteurs de motos ou les travailleurs de rue portent presque tous un masque.

 

Etant adepte des grandes ballades à pied je dois déjà me résoudre à limiter cette activité si je veux préserver un tant soit peu mes poumons.

pollution-hcmc

Ho chi minh devra faire face à de vrais défis environnementaux et urbains, mais gageons que les vietnamiens sauront les relever.

 


Tout n’est pourtant pas si noir. Cette absolue énergie vous transporte, les gens vivent dans la rue et le lien social semble vraiment fort, on sent le cœur de la ville battre.

 
 

Des zones de mystère persistent :

 

Je n’ai fait ici que livrer des impressions. Il serait en effet présomptueux de pouvoir appréhender correctement un personnage de cette importance en si peu de temps.

La dame même si elle est entreprenante ne demeure cependant pas emprunte de pudeur. Elle exige qu’on lui fasse la cour, qu’on la devine. Il faudra encore du temps pour avoir une opinion plus tranchée sur cette dernière.

 

C’est donc en casanova urbain que je retourne explorer ces ruelles surpeuplées et bruyantes.

cafe-de-rue

Advertisements

4 thoughts on “Ho Chi minh, la ville

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s